BRYNT BEITMAN
Cela a renforcé mon idée que les danseurs sont des caméléons, capables de s’ajuster constamment au fil de la journée.
Claire McKeveny, danseuse au Springboard

À PROPOSProgramme

Du lundi au vendredi, la journée commence à 10h00 avec un cours de ballet ou de danse contemporaine.

La première semaine, les danseurs sont répartis en trois groupes pour la séance d’après-midi, qui dure 3 heures. Au cours des cinq jours, ils travailleront avec cinq compagnies de danse différentes. À la fin de la première semaine, la directrice artistique du projet, Alexandra Wells, aidée de chorégraphes invités et d’une équipe de casting, choisit la distribution pour les deux semaines à venir. Cette distribution associe chaque danseur à l’une des neuf compagnies, avec laquelle le danseur travaillera tous les après-midis pour la durée du projet. Un « travail en cours » sera présenté le dernier soir.

De plus, les participants ont la possibilité de travailler en répétitions avec des chorégraphes émergents tous les soirs, entre 17h00 et 19h00.