fbpx
Blurred photo of dancers in a back-lit studio

Springboard Fellowship

Présentation de notre nouvelle bourse pour soutenir équitablement les artistes du PANDC.

Image of Daina Ashbee, by Patrice Mathieu
photo by Patrice Mathieu

DAINA ASHBEE
BOURSIÈRE SPRINGBOARD 2022

Image of Alanna Morris-Van Tassel, by Bobby Rogers
Photo by Bobby Rogers

ALANNA MORRIS-VAN TASSEL
BOURSIÈRE SPRINGBOARD 2022

Après avoir annulé nos activités de 2020, nous avons consacré notre saison à identifier les domaines critiques de notre infrastructure et nos pratiques dans lesquels nous pourrions faire plus pour servir les Noirs, les Autochtones et les personnes de couleur au sein de notre communauté et reconnaître les difficultés qui affectent de manière disproportionnée les artistes de la danse de la majorité mondiale dont les identités ont été marginalisées. Revigorés par les commentaires lors de notre table ronde de l’été passé, des anciens de Springboard et lors de conversations avec notre personnel, nos conseillers et nos conseils d’administration, nous avons identifié des moyens tangibles de mettre en œuvre nos valeurs directrices, en établissant des objectifs supplémentaires à court et à long terme. Dirigeant avec intégrité, créativité, équité, diversité, inclusion et mentorat, le programme de bourses n’est qu’une des nombreuses étapes à franchir pour faire avancer la danse contemporaine.

À partir de 2022, la bourse Springboard soutiendra un à deux artistes du PANDC (personnes autochtones, noires ou de couleur) dans une nouvelle branche du programme des chorégraphes émergents dans le cadre d’un partenariat de soutien d’un an. Le nouveau programme est conçu pour fournir aux boursiers des ressources de résidence, financières, de marketing et de mentorat au sein du réseau mondial de Springboard. Nous croyons que les artistes savent ce dont ils ont le plus besoin et nous sommes impatients de soutenir les visions artistiques de chaque boursier.

Cette initiative est soutenue en partie par notre nouveau partenaire de la communauté de danse à New York, Jonah Bokaer Arts Foundation, et son programme Chez Bushwick. On est ravi de mettre en commun, partager et distribuer des ressources pour remédier aux inégalités ciblées dans le domaine de la danse au sens large.

Une note sur la façon dont nous sommes arrivés ici

Depuis notre création il y a 20 ans, nous sommes passés d’une équipe de base de trois à sept personnes à temps partiel. 93% des revenus de Springboard ont toujours été réalisés grâce aux frais de scolarité et d’audition de nos divers programmes, et les 7% restants à des dons individuels. Nous n’avons encore reçu aucun soutien d’organismes de financement public aux États-Unis ou au Canada. Chaque année, nous nous efforçons de rendre nos programmes plus abordables pour les danseurs grâce à des bourses: nous sommes fiers d’offrir jusqu’à 45 000 $ par année en bourses pour le programme d’été depuis 2012. L’été dernier, nous avons offert une aide financière à 28 danseurs.

Et pourtant, il ne suffit pas de remplir les nombreux volets de notre mission d’organisation.

L’un des principaux points à retenir de notre table ronde des anciens lors de l’été 2020 a été de noter l’obstacle financier à l’entrée pour simplement auditionner et/ou postuler. Si nous offrons une aide significative aux danseurs inscrits au projet, elle est finalement insuffisante si l’aide ne commence pas à la porte de l’opportunité même. Cela s’est manifesté de manière plus significative au fil du temps dans les candidatures que nous avons reçues pour le programme de Chorégraphes émergents.

Cela dit, ce n’est pas le moment de se serrer la ceinture.

Notre collecte de fonds aux États-Unis se terminant en 2020 et se poursuivant jusqu’en 2021 a été exclusivement ciblée pour les ressources et les partenariats pour élever nos deux artistes inauguraux de la bourse PANDC. Nous espérons que la curation annuelle de ces artistes extraordinaires renforcera les engagements tangibles de Springboard à l’égard des inégalités dans le milieu de la danse.

Comment ces artistes sont-ils sélectionnés?

La famille de Springboard est très large. Nous contactons notre réseau étendu de chorégraphes, d’interprètes, de commissaires, de chefs d’entreprise, de directeurs d’organismes à but non lucratif et de fondations, de mentors et d’agences de talent pour comprendre quelle trajectoire est la plus adéquate pour le prochain niveau de soutien au sein de l’écosystème élargi. Nous recherchons des chorégraphes avec plus de 5 ans d’expérience, un talent exceptionnel et qui ne pourraient autrement pas participer à nos programmes de chorégraphes émergents ou résidents sans soutien.

En harmonie avec les valeurs directrices de Springboard que sont l’intégrité, la créativité, l’équité, la diversité, l’inclusion et le mentorat, Springboard estime que la communauté de la danse contemporaine favorise de manière disproportionnée les expériences, les perspectives et l’esthétique des personnes issues de milieux privilégiés, laissant de nombreuses histoires inédites sans témoin. Nous nous engageons à démêler ces nombreuses couches de par notre position unique sur le terrain, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation.